Organisation des études de Pharmacie

Les études de pharmacie débutent – comme celles de médecine, sages-femmes, odontologie et masso-kinésithérapie – par une première année de Licence Accès Santé.

Schéma des études de Pharmacie – 2019-20

Après l’année de LAS et selon son classement, l’étudiant poursuit les études de pharmacie en :

  • Deuxième année du premier cycle des études de pharmacie : DFGSP2
  • Troisième année du premier cycle des études de pharmacie : DFGSP3

Ce que dit la loi par l’arrêté du 8-4-2013 – J.O. du 26-4-2013 :
Au terme de cette 3ème année d’étude en Sciences Pharmaceutiques est délivré le Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques (DFGSP).

Ce diplôme comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens (ECTS), conférant le grade de licence. Les deux premiers semestres sont ceux de la PACES, organisée par l’arrêté du 28 octobre 2009 susvisé. Au cours du DFGSP l’étudiant devra construire son projet d’orientation professionnelle (POP) et le présenter en début de DFASP.

1er cycle :

 

2ème cycle :

Le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques (DFASP), défini au présent arrêté, sanctionne le deuxième cycle. Il comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 ECTS, ainsi que la validation du Certificat de Synthèse Pharmaceutique (CSP) . Le DFASP confère de plein droit le grade de master à son titulaire.

  • 4ème année de pharmacie (DFASP1)
  • 5ème année de pharmacie (DFASP2) Option Officine, Internat et Industrie

 

3ème cycle :

Le troisième cycle comporte :

  • soit un cycle court de deux semestres de formation au-delà du diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques, défini au présent arrêté ;
  • soit un cycle long de huit semestres de formation pour les étudiants reçus au concours de l’internat en pharmacie (présenté en 5ème année), en application des dispositions de l’article L. 633-2 du code de l’éducation ;
  • la soutenance d’une thèse d’exercice.

Stages

  • Stage officinal d’initiation

Stage de 4 semaines à temps complet à effectuer avant le début de la 3ème année d’études pharmaceutiques dans une officine agréée.

  • Stages de découverte ou de pré-orientation

Un ou plusieurs stages de découverte de l’entreprise ou de pré-orientation professionnelle pourront être réalisés à l’initiative des étudiants, d’une durée choisie par l’étudiant, pendant les périodes où ils n’ont pas d’enseignements.

  • Stage d’initiation à la recherche (SIR)

De 150 heures au minimum, ces stages sont prévus à partir de la 2ème année et à l’exclusion de la 5ème année d’études pharmaceutiques.

  • Stage officinal d’application

En 3ème et 4ème années de Pharmacie des stages officinaux d’application d’une semaine devront être réalisés, la période étant incluse dans le semestre.

 

  •      Stages professionnels en établissement pharmaceutique

En 5ème et 6ème années de la filière industrie des stages d’une durée respective de 5 mois et de 6 mois à temps plein sont réalisés en établissement pharmaceutique.

  •  Au cours du DFASP2, les étudiants effectuent un stage hospitalier d’une durée de 12 mois à mi-temps ou 6 mois à temps complet.

Passerelle

Le nombre de places pour l’accès direct en 2ème ou 3ème année des études de Santé au titre de l’année universitaire 2021-2022 a été fixé comme suit :

  • Maïeutique : 2 places
  • Médecine : 23 places
  • Pharmacie :7 places

Arrêté du 24/3/2017 en version consolidée (en vigueur) : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000034449796/

Veuillez consulter le document précisant les modalités d’organisation du dispositif « passerelles » pour la présente session en cliquant ici.

L’arrêté précise les conditions de candidature (article 2), la liste des pièces constitutives du dossier de candidature (article 3) à déposer impérativement au plus tard le 15 mars 2022 (dépôt présentiel ou envoi postal -le cachet de la Poste faisait foi-) à l’adresse suivante :

UFR MEDECINE DE POITIERS

Mme Christelle CROSBIE

6 rue de la Milétrie

TSA 51115-Bât D1

86073 Poitiers Cedex 9

scolarite.medecine@univ-poitiers.fr

Les modifications à partir de la session Passerelles 2021 sont :

– l’organisation du dispositif Passerelles désormais par chaque université (avec formations de santé),

– la suppression de la condition d’exercice professionnel de 2 ans à temps plein, pour les titulaires de diplômes d’auxiliaires médicaux

– la suppression du dispositif Passerelles « droit au remords » (réglementé par l’arrêté du 26/07/2010), en application de l’article 17 (alinéa 3°) de l’arrêté du 4/11/2019

(NB : les candidats concernés pouvant candidater au dispositif Passerelles de « droit commun »).

ATTENTION : La date de dépôt de dossier est fixée au 15 mars 2022.

Un accès direct en 2ème ou 3ème année des études médicales, pharmaceutiques ou de sage-femme est possible via la procédure dite « passerelle » pour les personnes titulaires d’un master, d’un doctorat, d’un diplôme d’auxiliaire médical, d’un titre d’ingénieur, de 180 ECTS validés d’études de santé ou d’un diplôme de préparateur en pharmacie (uniquement pour pharmacie pour ce dernier)

Le candidat peut, au titre d’une même année, déposer un dossier pour l’une des quatre filières et dans la faculté qu’il souhaite intégrer au plus tard le 15 mars en vue d’une inscription en septembre de la même année (attention : pas de passerelle pour odontologie à Poitiers).

Un candidat ne peut déposer qu’un dossier au niveau national.

Les dossiers sont examinés par un jury et les candidats pour lesquels les dossiers sont retenus, sont convoqués pour un entretien oral devant le même jury (phase d’admission). Les candidats ainsi sélectionnés s’inscrivent dans la faculté où ils ont été affectés par le jury.

Examen et sélection des dossiers par le jury (phase d’admissibilité) : 31 mars 2022

Entretien avec le jury (phase d’admission) : Du 12 au 14 avril 2022

Les attendus du jury :

Liste des membres du jury : C’est ici

Motivation et cohérence du parcours du candidat

Le jury attend du candidat que son dossier démontre sa motivation et fasse part des fondements de celle-ci. Il est également attendu du candidat qu’il connaisse l’organisation des études de la filière postulée et qu’il mesure la charge de travail correspondant à celles-ci.

Il est également souhaitable que la candidature s’inscrive dans une cohérence de parcours professionnel et personnel, et que le dossier et la prestation orale témoignent d’une démarche réfléchie et mûrie.
Il est attendu que le candidat démontre sa capacité à reprendre des études exigeantes nécessitant un investissement à temps plein et un haut niveau de capacité d’apprentissage.

Connaissances/expériences scientifiques et/ou médicales

Les connaissances scientifiques et médicales ne constituent pas un prérequis incontournable pour l’accès aux études de santé mais sont un atout. De la même façon, une expérience professionnelle et/ou un stage dans le domaine de la santé pourront être valorisés lors de l’évaluation du candidat.

Savoir-être

Il est attendu du candidat qu’il fasse preuve de maturité, qu’il soit capable de prendre du recul sur son parcours académique/professionnel et qu’il démontre des capacités à avoir un positionnement professionnel adapté. Les qualités indispensables à l’exercice des professions de santé telles que la bienveillance ou l’empathie font également partie des attentes du jury.

Compétence en communication écrite et orale

Le jury attend des candidats qu’ils témoignent de compétences en communication écrite (orthographe, niveau de langue adapté…) et en communication orale (clarté d’expression, aisance…).

Dispositions concernant la Thèse conduisant au Diplôme d’État de Docteur en Pharmacie

Les étudiants doivent soutenir leur thèse au cours de leur 6ème année ou au plus tard dans les deux ans après la validation de cette 6ème année.

Téléchargements


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !