La bourse départementale est destinée à aider les futurs médecins dans leurs études. En échange de ce soutien financier, les étudiants boursiers s’engagent à s’installer en tant que praticiens libéraux dans les cantons du département en question qui connaissent une pénurie de professionnels de santé, cela pendant au moins 7 ans.

Pour plus d’informations :

Les étudiants portant des projets de recherche peuvent prétendre à une bourse Année recherche.

L’Année Recherche s’effectue pour une période continue comprise entre le 1er novembre et le 31 octobre commençant au plus tôt au début de la deuxième année et s’achevant au plus tard à la fin de la dernière année de l’internat.

L’Année Recherche s’effectue durant l’année universitaire suivant son attribution. Le seul critère comptant pour l’attribution de l’Année Recherche est la qualité du projet.

Voir l’arrêté du 27 juin 2019 fixant le nombre d’internes en médecine, en pharmacie et en odontologie susceptibles de bénéficier d’une année-recherche pour l’année universitaire 2012-2013.

En savoir + :

Depuis l’année universitaire 2010-2011, un Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) à destination des étudiants en médecine a été instauré dans ce cadre que la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » (HPST) du 21 juillet 2009.
Le contrat a pour objectif de fidéliser des jeunes médecins dans des spécialités et des lieux d’exercice fragiles où la continuité des soins est menacée.

Cette aide s’adresse aux étudiants de médecine des 2èmes et 3èmes cycles.

Pour plus d’information, consulter le site d’Agence Résionale de Santé

Le contrat d’engagement de service public (CESP) figure parmi les engagements annoncés par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, dans le cadre du pacte territoire santé.

Objectif du dispositif ? Proposer aux étudiants et aux internes en médecine ainsi qu’aux étudiants en odontologie une allocation mensuelle de 1 200€. En échange, les bénéficiaires s’engagent – pendant un nombre d’années égal à celui durant lequel ils auront perçu l’allocation – à choisir une spécialité moins représentée ou à s’installer dans une zone où la continuité des soins est menacée.

Souscrire un CESP, c’est aussi bénéficier d’un accompagnement individualisé durant toute la formation et d’un soutien au moment de l’installation ou de la prise de fonctions.

 

Afin de faire connaître le dispositif à un maximum d’étudiants et d’internes, le ministère met à la disposition une vidéo sur le CESP et ses principaux bénéfices, sur un ton volontairement ludique.

Voir la vidéo ICI

Le Crous propose différentes aides, sur critères sociaux ou sur mérite, pour vous accompagner dans l’accomplissement de vos études.

  • Dispositif Visale (ex Clé – Caution Locative Étudiante du Crous)
    La Clé locative étudiante du Crous fait maintenant place à Visale. L’objectif reste identique: se porter garant auprès du futur propriétaire pour aider les jeunes étudiants dans leur gestion locative immobilière. Cette garantie permet de faciliter la location pour les jeunes étudiants locataires (et également pour les jeunes de moins de 30 ans en situation précaire) puisque Visale indemnise le bailleur en cas de loyers impayés sur 3 ans maximum (s’élevant à 1500€ à Paris, et à 1300€ sur le reste de la France). Attention, contracter une assurance habitation demeure obligatoire pour les jeunes étudiants concernant leur logement, qu’il soit meublé ou non meublé. Bon à savoir, il est important d’effectuer certaines modalités administratives en avance. Ainsi pour réussir au maximum son emménagement dans l’hébergement, les étudiants doivent penser à gérer les contrats de la maison (offre d’internet, contrat d’électricité et d’eau auprès de la régie municipale…) facilitant leur déménagement.
  • Aides financières du Crous

Assistante sociale du CROUS de Poitiers

Vous pouvez la contacter par courriel : stephanie.vinet@crous-poitiers.fr ou secretariat.service-social@crous-poitiers.fr

CROUS – Cité Rabelais
9, rue de la devibnière
Bât B10 – BP 637
8022 POITIERS Cedex

Tél : 05 49 44 53 42

La Région aide les étudiants en médecine (externes) et en médecine générale (internes) à effectuer un stage chez un praticien exerçant en zone rurale (indemnités de déplacement et  – pour les internes – de logement).


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !