Avec 431 places ouvertes dans les 4 filières en santé (maïeutique, médecine, odontologie et pharmacie) et en kinésithérapie, l’université de Poitiers augmente de 12% sa capacité d’accueil globale par rapport à l’an passé, dans l’objectif d’accompagner la réforme de l’accès aux études de santé.

Une réforme nationale mise en œuvre par l’université de Poitiers dans l’objectif premier de favoriser la réussite étudiante

A la faveur de la réforme nationale de l’accès aux études de santé, l’université de Poitiers a fait le choix volontariste et innovant de proposer 14 Licences Accès Santé (dites L.AS) qui proposent chacune, de façon équilibrée, à la fois le même domaine santé pour toutes les L.AS et un domaine disciplinaire spécifique à chaque L.AS (24 crédits ECTS chacun) ainsi qu’une préparation de leur projet professionnel en santé et des enseignements d’anglais.

Ce choix permet que tous les étudiants engagés dans une L.AS puissent bénéficier de la possibilité d’une poursuite de parcours, soit dans les études de santé si ils sont retenus lors de la sélection des candidats, soit dans la filière disciplinaire dans le cas contraire. L’ancien système de la PACES n’offrait en effet que très peu de solution en cas d’échec aux sélections à l’entrée des études en santé.

Une répartition sous contraintes du nombre de places ouvertes en filières santé

Cette année 2020-2021 est une année particulière, avec la co-existence de deux systèmes :

  • le système « ancien » de la PACES, avec cette année la dernière promotion de « redoublants » de PACES ;
  • le système « nouveau » des L.AS.

La détermination de la capacité d’accueil des filières santé est réalisée sous une double contrainte :

  • règlementaire : les quotas des places dédiées aux étudiants issus de PACES sont déterminés par arrêté des tutelles ministérielles (Ministère de la santé et Ministère de l’Enseignement supérieur) ;
  • pédagogique : les études en santé impliquent une forte dimension pratique et en conséquence un nombre suffisant de places pour la formation pratique, de terrains et de maitres de stage.

 

Une adaptation de la capacité d’accueil au maximum des possibilités pour offrir un maximum d’opportunités aux étudiants issus des deux systèmes co-existants

Conformément à l’arrêté ministériel du 25 janvier 2021, toutes filières de santé confondues, 277 places sont réservées aux étudiants issus de PACES, pour conserver un taux de réussite à ces étudiants équivalents aux années précédentes.

Afin de prendre en compte la part importante des places attribuées aux étudiants de PACES, l’université de Poitiers a fait le choix d’une augmentation notable de sa capacité d’accueil en santé cette année. Au total ce sont ainsi 431 places qui sont ouvertes sur les formations de santé, réparties entre 277 places réservées par arrêté ministériel aux étudiants redoublants de PACES (cf. ci-dessus) et 154 places dédiées aux étudiants issus de L.AS et des passerelles (dont environ 146 places dédiées aux étudiants issus de L.AS).

A titre de comparaison, sur les trois dernières années, parmi les étudiants primo entrants en PACES (soit l’équivalent des étudiants inscrits en L.AS cette année), en moyenne 130 étudiants accédaient aux études de santé dès leur première année. Ainsi, avec 146 places, les étudiants inscrits cette année en L.AS à l’université de Poitiers bénéficient d’un nombre de places supérieur à celui des primo-accédants de PACES des années précédentes.

La ventilation du nombre de places par filières au sein des L.AS fera l’objet de précisions ultérieures.

 

FAQ – mise à jour au 15 mars 2021

Aller sur la FAQ !

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !